OpenOffice.org, la bureautique à portée de main

OpenOffice.orgAujourd’hui il est presque inconcevable d’avoir un ordinateur sans une suite bureautique, et c’est encore plus vrai dans un environnement de travail comme le milieu scolaire. Ce domaine est donc un endroit stratégique et sans doute un bon moyen pour le logiciel libre de se faire connaître et de montrer toutes ses qualités. Lancé en 2000 par Sun Microsystems, OpenOffice.org est un logiciel libre qui a su se démarquer pour devenir à l’heure actuelle une puissante suite bureautique faisant de l’ombre au monopole de la suite Office de Microsoft. Plusieurs de ses qualités, comme sa gratuité et la présence du format OpenDocument, ont fait qu’aujourd’hui de plus en plus de gouvernements, d’entreprises et de particuliers l’ont choisi. Son interface proche des versions précédentes de la suite Office de Microsoft  constitue également un avantage facilitant son adoption.

LamouetteLes écoles et universités qui l’ont adopté sont de plus en plus nombreuses comme le montre cette liste (cliquer ici). Car en plus de posséder de nombreuses qualités, OpenOffice.org dispose également d’un important potentiel de personnalisation pour le monde enseignant. En effet, il existe déjà plusieurs outils (cliquer ici) qui ont été développés pour s’intégrer à OpenOffice.org et qui sont destinés à la fois aux enseignants et aux élèves dans le cadre d’un meilleur apprentissage. Il a d’ailleurs été mis en place assez récemment un projet éducation au sein de la communauté du logiciel (http://education.openoffice.org) qui se veut un portail  dont le but est :

  • Échanger : fournir un lieu d’échange entre le monde de l’éducation et le logiciel OpenOffice.org ;
  • Diffuser : proposer des outils d’intérêt pédagogique utilisant la suite OpenOffice.org ;
  • Développer :

– Dans le projet OpenOffice.org : fournir et mutualiser des ressources pédagogiques utilisant le développement d’OpenOffice.org comme support. De façon succinte et générale, produire du code pour le projet OpenOffice.org peut être un excellent support à un projet étudiant. Entre mentoring et développement, cet espace met en scène les enseignants, les étudiants, et les développeurs du projet OpenOffice.org

-Autour du projet OpenOffice.org : vous souhaitez concevoir une application basée sur OpenOffice.org (par macros ou scripting) dans le cadre de l’éducation, le projet éducation sera votre lieu ressource où vous pourrez éventuellement fédérer des compétences autour de votre projet. [1]

Ce projet ambitieux se révélerait être un véritable atout s’il était mené a bien car il amènerait plusieurs établissements scolaires à migrer vers OpenOffice.org. Je vous invite donc à aller voir le wiki de la page éducation (cliquer ici) où vous trouverez beaucoup d’informations sur le projet.

En ce qui concerne la concurrence, le succès d’OpenOffice.org dans le domaine de la bureautique n’est pas sans faire réagir Microsoft, bien décidé dans sa bataille contre le libre. En effet, le prochain Office attendu pour 2010 va subir un revirement stratégique majeur puisqu’il sera proposé en deux versions : l’une avec un prix d’environ 100 dollars et l’autre entièrement gratuite mais avec du contenu publicitaire. Voilà donc bien une première pour Microsoft, décidé à éliminer un des avantages concurrentiels d’OpenOffice.org. Enfin restons lucides… Avec Microsoft la gratuité aura toujours un prix. Cette nouvelle stratégie ne sera sans doute qu’un léger frein à la croissance de l’utilisation d’OpenOffice.org dans le domaine scolaire.

Si vous n’avez jamais utilisé OpenOffice.org vous pouvez toujours vous en faire une idée en l’essayant, c’est gratuit ! (lien de téléchargement). Si vous avez besoin d’un guide pour vous plonger dans ce nouvel environnement je vous conseil le livre « Changer pour OpenOffice.org » sous licence Creative Commons (cliquer ici) où vous trouverez les réponses à toutes vos questions.

Références :
[1] Citation de http://wiki.services.openoffice.org/wiki/Fr-EDUCATION
http://www.framasoft.net/article472.html
http://fr.openoffice.org/ et http://education.openoffice.org/
http://www.journaldunet.com/solutions/intranet-extranet/actualite/office-14-l-arme-fatale-de-microsoft-pour-contrer-openoffice.shtml

Images:
http://static.sftcdn.net/fr/scrn/55000/55648/3_OpenOffice_Mac_02.jpg
http://wiki.services.openoffice.org/wiki/Image:LaMouette-Degree_mini.jpg

6 réponses à “OpenOffice.org, la bureautique à portée de main

  1. Bonjour,

    Je trouve l’idée d’utiliser la publicité pour financer un logiciel pas si mauvaise. Des projets comme OpenOffice pourrait utiliser la même stratégie. Les revenues publicitaires pourraient être réinvestis dans la communauté pour faire avancer le logiciel. La publicité pourrait être contextuelle comme le fait Google avec son programme AdSense. (http://www.google.ca/intl/fr/ads/). Donc on afficherait de la publicité basé sur ce que l’on écrit. Ceci pourrait être un modèle d’affaire intéressant pour les développeurs de logiciel libre.

    On peut se questionner si une telle approche marcherait avec les logiciels libres. Étant donné que le code source est disponible, la communauté s’empresserait de modifier le code pour enlever ces annonces publicitaires. Il existe peut-être d’autres moyens techniques et légal pour empêcher ça…

    D’un autre côté, je suis totalement contre l’utilisation de la publicité dans un contexte scolaire. Les enfants sont déjà soumis à énormément de publicité et n’ont peut-être pas toujours la maturité pour déterminer le vrai du faux.

    Qu’en pensez-vous?

    Jonathan Guay

    PS Félicitations pour votre blogue.

    • Oui en effet la publicité reste un des meilleurs moyens pour faire rentrer assez facilement de l’argent (et cela est vrai dans tous les domaines) et donc un modèle d’affaire intéressant pour le logiciel libre. A ce propos l’un des plus connus (mais qui est un partenariat) dans le monde du libre reste celui entre Google et Firefox qui je cite: « Par cet accord, Mozilla place Google comme moteur de recherche par défaut sur son navigateur Firefox, ainsi que sur une page d’accueil dédiée. En retour, Google reverse à la fondation une partie des revenus générés par le trafic des recherches depuis le navigateur. Pour Google, cet accord permet de consolider sa position sur le marché des moteurs de recherche. Du côté de Mozilla, cette rentrée d’argent régulière est nécessaire pour assurer le développement du navigateur et représentait pas moins de 85% des revenus globaux de la fondation en 2006 (57 millions de dollars). »[1]

      Donc de mon point de vue je pense que c’est un bon moyen de financement, mais concernant le logiciel libre je reste un peu sceptique car je trouve que ce modèle d’affaire vient un peu en désaccord avec la philosophie du logiciel libre. Ce modèle est largement applicable pour des compagnies dont le principal but est la rentrée d’argent (comme Microsoft), mais je trouve un peu moins pour une communauté basé à la base sur le partage de la connaissance.

      Enfin bon, en y repensant la publicité est à l’origine de la fortune de Google, et je ne peux pas vraiment dire que je sois dérangé par leur système publicitaire. Donc de mon point de vue je pense que la publicité pourrait être utilisée dans le monde du logiciel libre, mais dans une moindre mesure avec une publicité assez discrète qui ne va pas entraver le plaisir d’utilisation du logiciel en question, autrement il faut trouver un autre moyen de financement. Et évidemment comme tu l’as dit il faut bannir la publicité en milieu scolaire car elle peut être un frein à la liberté d’esprit.

      [1] citation provenant de http://www.clubic.com/actualite-263976-avenir-partenariat-google-firefox-incertain.html

  2. Personnellement, j’ai déjà assisté à une tentative d’implantation d’Open Office en milieu scolaire. Ce fut toutefois un échec.

    En effet, lorsque je suis rentré au Cégep, tous les ordinateurs des laboratoires d’informatique étaient munis d’Open Office. Or, ce logiciel en était encore à ses débuts, et il comportait de nombreux bogues, notamment en ce qui à trait à la mise en page.

    La plupart d’entre nous, ainsi que nos professeurs, n’étaient pas familier avec ce logiciel libre, et cela causait plus de problèmes qu’il n’en réglait.

    Suite à une réunion départementale, il a malheureusement donc été décidé de réinstaller Microsoft Word sur les postes des labos.

    Peut-être aujourd’hui Open Office a-t-il suffisamment évolué pour être plus stable et apte à concurrencer réellement Microsoft Word.

  3. Bonjour Philippe:

    Personnellement, je crois que oOo a assez évolué pour maintenant constituer une alternative viable à Microsoft Office. Je pense que la version 3 est très bien faite, mais je dois admettre que la version 2 qui vient avec beaucoup de distributions linux est un peu rudimentaire. En effet, je serais malheureux si j’avais à utiliser oOo 2, mais si mon employeur installait la version 3, ça ne me dérangerait pas du tout !

    Je dois admettre que j’utilise presque uniquement oOo Writer… mais je devrais faire plus de tests avec Calc… À mon travail, j’ai souvent l’occasion de faire des projets excel avec des boutons, du code VBA, des macros complexes, etc., donc je me demande si Calc peut réellement faire la job…

    JPM

  4. Je suis un peu du même avis que JPM…
    Pour ce qui est de Open Office Writer, je crois qu’il n’y a pas de probème…cependant Open Office est supposé être une suite bureautique tout comme Microsoft Office l’est. Le problème est que je doute que les autres logiciels de la suite OpenOffice (autre que Writer) puissent rivaliser avec ceux de Microsoft Office (autre que Word).
    C’est pour cela que la migration est d’autant plus difficile dans des milieux où le traitement de texte n’est pas la seule utilité de la suite bureautique.

  5. Utiliser Open Office Writer en milieu scolaire est tout simplement normale aujourd’hui et ne devrais même plus être sujet à discussion. Il est, en tout cas dans sa version actuelle, aussi performant et en plus est libre et donc se doit d’être encourager. Par contre, il est certain que le VBA créer normaliser et entretenu pas Microsoft reste seulement sur Excel. Cependant, la partie tableur reste l’équivalent sur Open Office Calc. Il faudra voir avec le temps si Calc réussira à pallier son « manque » dans les prochaines années en créant un OOA ou VBO.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s