Plan d’action britannique en faveur du logiciel libre et regard sur Moodle

Le gouvernement anglais a annoncé il y a environ un mois la mise en place d’un plan d’action en faveur de l’utilisation des logiciels libres dans le domaine public. Le ministre de l’économie numérique, M. Tom Watson, soutient que le logiciel libre est et sera considéré comme égal aux logiciels propriétaires tel que Windows. Le libre sera utilisé lorsqu’il présentera l’option la plus intéressante en matière de rapport qualité/prix.uk-flag2

L’isolement et les coûts engendrés par les logiciels propriétaires sont les principaux problèmes auxquels le système d’éducation fait face en ce moment selon différentes études. Le plan d’action proposé par le gouvernement amènera donc les établissements scolaires à réviser leur approche face aux logiciels libres dans le but d’économiser temps et argent.

L’association BSF (Building Schools for the Future) est particulièrement satisfaite d’un des points du plan d’action. Celui-ci stipule que «les administrations des différentes écoles exigeront de leurs fournisseurs qu’ils prouvent leur capacité à proposer des solutions Open Source et qu’ils auront activement étudié la possibilité de recourir à des produits Open Source pour tout ou partie de leur offre commerciale. On accordera une attention particulière aux produits Open Source existants et ayant fait leurs preuves dans d’autres secteurs de l’État. Les fournisseurs qui proposeront des produits non Open Source devront apporter la preuve qu’ils ont soigneusement étudié des solutions alternatives Open Source et expliquer pourquoi celles-ci n’ont pas été retenues. »

Le plan britannique en faveur de l’Open Source


Framablog: le gouvernement britannique pour le soutient du libre

Personnellement je trouve que cette façon de fonctionner est exemplaire car ce n’est plus le fournisseur mais bien les établissements qui décideront de ce qu’ils désirent comme logiciels dans leurs ordinateurs. Le monopole du logiciel propriétaire et l’isolement des écoles avec celui-ci cessera grâce à l’application de cette nouvelle procédure.

De plus, le gouvernement s’était fixé comme objectif que toutes les écoles du pays devaient avoir mis en place  un environnement d’apprentissage virtuel d’ici 2010. Dans la région de Middlesex, une banlieue de Londres, le Villiers High School à atteint l’objectif grâce à l’implantation de la plateforme Moodle. L’école à fait appel à l’équipe partenaire de Moodle, Synergy learning, qui ajuste le produit aux besoins du client, donne de la formation aux professeurs et assure le support technique. La compagnie garantit un support 24h par jour, 7 jours sur 7, à un prix moins élevé qu’un logiciel propriétaire sans service après vente.

Voici un témoignage d’un professeur:

«Using Moodle and the support from Synergy Learning has been incredibly cost-effective, enabled us to meet government targets and create the highest quality educational tool for our students. We wanted technology that was unique to us, not a generic online environment that offered various functions we wouldn’t use and a style that wouldn’t appeal to our students. We now have a tool that meets our needs and the ongoing support we receive is invaluable.»

Villiers High School adopte Moodle


moodleMoodle fût créé par Martin Dougiamas, un ancien administrateur de WebCT, dans le but de proposer une version libre dans le domaine des plateforme d’apprentissage en ligne. Les principaux avantages de Moodle sont sa facilité d’adaptation  aux différents besoins des clients et la communauté de logiciels libres qui le soutient. L’environnement est produit en 40 langues et la prise en main se fait en moins d’une heure (ce qui est un très grand avantage dans le milieu scolaire, considérant le temps restreint à la formation).

Moodle sur Wikipédia


Moodle est très présent au Québec, plusieurs universités québécoises utilisent déjà cette plateforme. Le blog de la société GRICS nous fait une liste (datant de 2008) des universités fonctionnant sous la bannière libre.

Liste des universités utilisant Moodle selon GRICS


De plus, le groupe Moodle Québec s’est rencontré en février dernier afin d’avoir de la rétroaction quant au fonctionnement de l’environnement dans les différentes universités. Le but premier de ce groupe est de créer une communauté de pratique pour permettre une collaboration et un partage des meilleures pratiques. Je crois qu’il serait peut-être temps que l’université Laval procède à une mise à jour en version libre de son environnement éducatif en ligne. Dossier à suivre…

Rencontre du groupe Moodle Québec

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s